Julie & Julia : la prise de conscience

url

Après avoir été conquise par le film « Julie & Julia » avec une Meryl Streep désopilante en VO, je suis passée au roman dont celui-ci a été tiré. Quand j’aime une oeuvre, j’apprécie grandement de la retrouver dans différentes adaptations.

J’ai hésité à l’ouvrir de suite parce que j’avais peur de me laisser influencer (genre je suis influençable…) à cause de certains thèmes exploités, comme l’univers des blogs. A la première page, ça commençait bien, ça parlait d’ovules, idem que mon livre à moi dans son tout premier jet et idem que dans mon corps qui vient de faire son retour de couche à l’instant (la joie) (on se dit tout, non ?).

Mais très vite nos chemins se sont séparés. Les thématiques sont universelles, les façons de les traiter singulières.

Autant le dire, je suis déçue par le bouquin : trop de digressions, trop léger et trop de tentatives d’humour.
Trop c’est trop.
Et en particulier trop de blagues tue l’humour tout comme trop de vagues tue l’amour.
Il n’y a plus d’effet de surprise, ça alourdit le style, on en oublie le propos initial.

Conclusion : ça lasse.

Conclusion de la conclusion : Je DOIS retoucher mon début de deuxième partie. Sauf si vraiment vous êtes des aficionados de l’esprit  bite trou poil (et/ou pipi crotte prout).

Publicités

18 commentaires sur “Julie & Julia : la prise de conscience

  1. Je suis plongée dans le Londres gothique et fantastique. J’ai envie de faire intervenir quelques créatures bien sombres au coeur de mon récit moderne et récent. Je crois que c’est une mauvaise idée et pourtant moi non plus je ne suis pas influençable. Aha. La bonne grosse blague.

    J'aime

  2. Eté et rentrée des classes obligent : ici on tente d’enlever les pampers alors le pipi/caca/prout ça ne nous fait plus rire.

    Tu lis les livres après avoir lu les films toi ? je trouve que c’est le meilleur moyen d’être déçu ! Je n’ai pas encore vu de film meilleurs que le livre dont ils sont tirés, mais je suis ouvertes aux exemples (Julie et Julia donc…)

    J'aime

  3. Fais gaffe à ne pas trop te censurer quand m^me! c est peut être juste ton retour de couche qui te fait moins apprécier ton propre humour! et moi j’aime ton humour depuis pas mal de temps finalement ! 😉
    Les flux hormonaux ne sont pas toujours propices aux éclats de rire! ^^ mais comme tous les flux, ça varie 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s